Section de Boucau

Section de Boucau
Accueil
 
 
 
 

Finances Boucalaises

Le Compte Administratif 2012 voté lors du Conseil Municipal du 25 mars 2013 n’a pas soulevé de polémiques particulières. Il faut donc reconnaitre que l’équipe municipale qui dirige les finances de nos contribuables a su par son action permanente juguler les dépenses de fonctionnement tout en maintenant un bon niveau d’investissement. Je citerai ici deux ou trois chiffres : les dépenses de fonctionnement ont été inférieures à la prévision de 1.08% alors que les recettes de fonctionnement ont progressées de 4.95%. Le niveau de réalisations d’investissement est de 2 020 000 euros, dont la construction de la nouvelle crèche Jean Cessé, les bâtiments de stockage pour les associations à Piquessary, les voiries et réseaux pour 334 000 euros, les acquisitions foncières pour 624 000 euros.

Peut-on dire pour autant que la situation est bonne à Boucau comme ailleurs ?

Mme le Maire, lors de la présentation du Dossier d'Orientation Budgétaire (DOB) a porté l'accent sur l'espoir qu'à fait naître l'élection d'un Président de Gauche, en matière de justice sociale et de redressement de la France, laissée dans un état lamentable par le gouvernement précédent.

Un certain nombre de chantiers ont été mis en œuvre notamment en direction de l'emploi des jeunes et des séniors. Cependant les orientations de rigueur prises pour résorber les déficits publics vont grever de manière très significative les dotations d'Etat en direction des collectivités territoriales.

Les années 2014 et 2015 seront très difficiles pour l'équilibre des budgets et les municipalités n'auront d'autres solutions que le recours à l'augmentation de la fiscalité ménage. Nous n’avons pas voté Hollande pour soutenir un telle politique suicidaire et « la boite à outil » annoncée par notre Président peut laisser penser que nous restons dans le domaine du bricolage.

A quand les véritables décisions qui vont permettre de sortir efficacement de cette crise du capitalisme ?

La réalité qui touche les collectivités est une diminution permanente des dotations d'Etat ; malgré cela 2013 reste une année de transition et nous avons présenté pour cette année un budget volontariste.

Les taux communaux de fiscalité ménage restent les mêmes (je vous rappelle ici, que ce sont les plus bas des villes environnantes) ce qui dans le contexte actuel.

Le taux de Cotisation Foncière des Entreprises (CFE) applicable sur Boucau diminue, pour s'harmoniser d'ici 2 ans avec celui de l'Agglomération. Une tranche d’imposition intermédiaire avec une base minimum inférieure va permettre aux commerçants boucalais de respirer un peu mieux ce dont ils ont bien besoin aujourd’hui.

Les coûts de fonctionnement 8 005 470 euros (+1.51% par rapport au BP 2012) vont être maîtrisés dans toutes ses composantes, bien que l’augmentation prévisible des participations aux divers organismes va peser une fois encore très fortement sur notre budget.

Les recettes de fonctionnement 8 005 470 euros (+ 1.99% par rapport au BP 2012) sont en hausse par l’effet de levier des augmentations des bases fiscales.

Pour autant nous voulons être volontaristes dans l’investissement avec 2 571 000 euros de propositions nouvelles (dont la construction de la salle de sport à Piquessary et l’aménagement de la place Sémard). Les fonds de concours de l’Agglo pour la salle de sport et l’aménagement de la place Sémard, le virement de la section de fonctionnement de 1 014 188 euros ainsi qu’un recours à l’emprunt de 350 000 euros vont financer ce programme.

Les élus communistes et républicains n’ont pas à rougir de cette saine gestion et continuent à proposer des aménagements réalisables, pour l’ensemble de la population boucalaise dans tous les domaines, enfance petite enfance, social, personnes âgées, personnes en difficulté, sport, culture, équipements publics, voirie etc.

Jean Dubourdieu