Section de Boucau

Section de Boucau
Accueil
 
 
 
 

Nuisances, odeurs sur le port……ça avance.

 Le plus facile est de ne rien faire ou plutôt de ne faire que dénoncer. Ce n’est pas le choix que nous faisons lorsqu’il s’agit des intérêts des habitants du canton ou des communes limitrophes. Sur les nuisances, en particulier sur les odeurs du port qui incommodaient les habitants, nous avons réagit en mobilisant, d’abord par le lancement d’une pétition (plus de 2200 signatures en quelques jours), puis par un rassemblement le 12 novembre 2011 place St Charles à Tarnos. Cela nous a valu d’être écoutés et entendus, par le Sous-préfet des Landes, le Président du Conseil Régional, le Président de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Bayonne et enfin par le Directeur de la Direction Régionale de l’Environnement et du Logement de Bayonne.

  Face au scepticisme sur l’obtention de résultats concrets face aux industriels, notre pugnacité, notre esprit constructif et combatif, nous ont valu d’être pris très au sérieux.

   Depuis nous sommes régulièrement invités, au même titre que d’autres, à des réunions de concertation ou d’information par les différents acteurs du port. C’est une belle reconnaissance à mettre à l’actif de l’action.

   Deux ans plus tard, tout le monde a pu noter une évolution favorable en ce qui concerne les odeurs

(LBC).La mise en œuvre d’une grue sur le port équipée d’une trémie aspirante acquise par la CCI a réduit significativement les poussières au moment des opérations de chargement /déchargement des cargos. Coté sécurité on observe également l’équipement de deux remorqueurs de capacité d’intervention incendie avec des pompes de 600 et 400m3/h.

  Le 10 décembre dernier, lors d’une réunion de présentation sur la certification du port de Bayonne à la CCI, nous avons appris l’installation de poteaux incendie sur les installations de Tarnos (60 000€ d’investissement, poteaux et prolongement de la canalisation effectués par le SIAEP) et le pilotage par la Direction du port d’un Comité Portuaire de Sécurité équivalent à un Comité d’Hygiène, de Sécurité et des Conditions de Travail commun aux entreprises travaillant sur la zone. Ce sont des avancées importantes qui vont dans le sens de nos revendications.

  Nous restons vigilants. Il reste beaucoup de travail pour obtenir de nouvelles avancées avec les  entreprises qui doivent s’efforcer de limiter encore plus la pollution. Nous demandons aux populations de rester mobilisées.

  En tout état de cause nous nous réjouissons de ce qui a été obtenu jusqu’à aujourd’hui et qui démontre que l’action paie.           

                                                                                                                                                                Christian GONZALES

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.