Section de Boucau

Section de Boucau
Accueil
 
 
 
 

Sécu : tous touchés

En déclarant que les allocations familiales n'ont jamais eu de relation avec le travail, le premier ministre Jean Marc Ayrault veut isoler la politique familiale de celle de la sécurité  sociale mise en place à la Libération. L'ordonnance du 4 octobre 1945 construite sur le terrain par le ministre communiste Ambroise Croizat fondateur de la sécu avec autour de lui des spécialistes et des syndicalistes, en apporte le plus formel démenti.

     Dés le début cette grande conquête impulsée par le Conseil National de la Résistance reposa sur les assurances sociales, les accidents du travail et les prestations familiales, maintenues dans une caisse autonome. Cet ensemble étant financé par des cotisations sociales calculées à partir de l'assiette salariale ( sauf pour les accidents du travail dont le taux est variable en fonction du risque encouru). L'ensemble visait à l'universalité de cotisation comme mode de financement à partir du travail salarié mais aussi des cotisations des travailleurs indépendants.

      Le premier Ministre semble ignorer cela et préfère satisfaire le MEDEF qui renâcle et exige  de ne plus payer ses cotisations sociales. Le discours rabâché par le patronat depuis la création de la sécu qu'il n'a jamais acceptée, trouve ainsi un écho favorable de la part d'un gouvernement qui se revendique de gauche!

     Déjà, en 1944 Ambroise Croizat disait: il faudra défendre de toutes nos forces cette grande conquête sociale car elle est le fondement pour tous les Français, la sécurité à l'égard de tous les risques dont ils sont menacés.  Nous n'avons pas oublié.                                                                  

Jean Pierre Lagrave