Section de Boucau

Section de Boucau
Accueil
 
 
 
 

Décès de Jean-André Maye

Ce rappel de la vie d'André pourra être utile à des camarades jeunes ou nouveaux venus. L'histoire contemporaine du mouvement ouvrier de notre région retiendra ses combats, ses actions, ses interventions dans la vie sociale, politique, économique et culturelle.

Il était le dernier des 4 responsables syndicalistes des Forges de l'Adour marqués au fer rouge du patronat local les interdisant d'embauche dans tout le bassin d'emploi.
Tous quatre furent des élus et des militants qui ont laissé leur marque dans nos deux cités de BOUCAU/ TARNOS.
Nul doute que l'hommage qui lui sera rendu ne soit à la hauteur de l'homme.
J.Prudet.

Bonjour à tous.
Je viens d'apprendre le décès de mon camarade Jean-André Maye.

Ouvrier professionnel à l'usine des Forges de l'Adour (ajusteur-traceur), en 1959, 
il est présenté par les communistes de la section aux élections municipales et
entre au conseil municipal de Tarnos (35 ans).
En 1965, il est nommé 1er maire-adjoint, le maire étant Joseph Biarrotte. 
En 1971 il est élu maire de Tarnos et le restera jusqu'en 1991.
En 1964, il sera également élu conseiller général du canton de St Martin de Seignanx 
et reconduit aux élections suivantes jusqu'en 1988 (4 mandats).
Jusqu'à ce jour, il était membre de l'ANACR et Amis de la Résistance et Président d'Honneur de notre Comité du Seignanx.
Tout sa vie, fut une vie de combattant pour le progrès social, le bien-être, la justice et la paix.
Né le 17 novembre 1920, il nous quitte à l'âge de 94 ans. 
Je vous tiendrais au courant de la date et de l'heure de ses obsèques.

J'ai joint à ce message une photo d'André, datant du 30 mars 1988, 
lorsque la municipalité déclara Nelson Mandela, Citoyen d'Honneur de la ville de Tarnos.

Michel Sanchez, secrétaire de l'ANACR les Amis de la Résistance

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.